Presse & Media

Dernier communiqué de Presse

France / 5 May 2020

53% se sont sentis agacés par des messages publicitaires qui leur semblaient déplacés durant la pandémie

La période que nous vivons nous amène à nous informer différemment, mais aussi à voir d’un oeil nouveau le discours des marques. Comment notre perception évolue-t-elle, quels enseignements marques et médias peuvent-ils en tirer ? Telles sont les questions auxquelles répond l’étude de Union Media, la joint-venture entre ShowHeroes et quatre leaders de la technologie vidéo. Menée auprès de 6000 personnes confinées dans 10 pays, elle montre de fortes attentes des consommateurs à l’égard des marques et des médias.

Dans tous les pays, la consommation de médias et de réseaux sociaux a massivement augmenté.

En France, c’est avant tout la consultation des réseaux sociaux qui a progressé (71% des répondants) devant celle des médias (58%).De même, les Français sont les seuls à juger les réseaux sociaux plus fiables que les médias (53% contre 47%). Cette défiance envers les médias s’accroît encore chez les Français de 18-23 ans : seuls 40% les jugent fiables.

Les marques doivent continuer à communiquer pour 83% des répondants, dont 64% pensent qu’elles doivent adapter leur message. 84% auraient une bonne opinion d’une marque qui communique dans ce contexte, si son message semble juste.

En France toujours, les consommateurs estiment légitimes les messages émis par les fabricants de produits pharmaceutiques (80%) ou nettoyants (76%), mais se montrent plus circonspects à l’égard des secteurs de l’automobile, de la banque ou de l’assurance.

Enfin, 45% ont une bonne opinion d’une marque présente sur un site d’information premium, contre 35% si elle est vue sur les réseaux sociaux.

Read the original article